Vos droits pendant un voyage en train

Personne ne le souhaite et certainement pas la SNCF, mais force est de constater que, quelquefois, des litiges vous opposent à ce transporteur. Alors, quels sont vos droits ? Il est important de les connaître pour que vous puissiez les faire valoir, notamment dans le cas où les litiges en question vous ont créé des problèmes.

Des litiges peuvent survenir

Déjà, il faut que vous sachiez qu’en cas de litige, vous devez vous adresser en premier lieu au service client et exposer votre cas, billet composté ou autres preuves à l’appui de votre réclamation. Si cette démarche n’aboutit pas, entrez en contact avec un médiateur de la SNCF. Vous le trouverez au 45, rue de Londres, 75008 Paris ou bien rendez-vous sur le site officiel de la SNCF, www.sncf.com/mediation. Par ailleurs, au besoin, il y a un autre recours, une association dédiée aux usagers des transports, la Fnaut, pour Fédération nationale des associations d’usagers des transports.

Durant le trajet

Si vous avez raté votre correspondance en raison d’un retard du train, vous n’avez qu’à prendre le train suivant et si le billet coûte plus cher, la SNCF ne vous remboursera pas la différence. Dans le cas où vous voyagez avec un objet encombrant, vous pouvez le prendre avec vous avec votre bagage à main, seulement si l’objet en question est emballé et ne dépasse pas 1,20 m de longueur. Les vélos sont acceptés, sans frais, mais parfois, on peut vous demander de le démonter et de le ranger dans une housse. Si vous voyagez avec votre animal de compagnie, et qu’il pèse moins de 6 kg, vous devez payer 6 euros et s’il pèse plus, ce sera 50 % du tarif de deuxième classe. Et si on vous vole vos bagages, la SNCF n’a rien à vous indemniser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close